Sheltie19#19 Direction l’ouest

Bonjour à tous!
Aujourd’hui, on continue la rétrospective shetlandaise avec un petit article de transition. Nous avons finalement quitté Levenwick (pour la deuxième fois) pour nous aventurer dans l’ouest shetlandais. Notre seul plan du jour: planter notre tente à Skeld.

On s’élance donc sur les routes et on fait notre premier arrêt à Scalloway, l’ancienne capitale de Shetland. On y visite le musée local, très bien fait, qui aborde une grande variété de sujets et expose plein d’objets: de belles pierres illustrant la diversité de roches de l’archipel, artefacts archéologiques, histoire de la pêche et de l’agriculture locales,… Mais le point principal de l’exposition, c’est l’histoire du Shetland Bus, cette unité navale qui faisait des liaisons entre Shetland et la Norvège occupée durant la Seconde Guerre mondiale. Dans le cadre de cette opération, des bateaux de pêche transportaient notamment des agents du renseignement, des réfugiés ainsi que des fournitures militaires. Bien sûr, il y a eu des morts durant certaines de ces traversées, et cette partie de l’exposition était très émouvante. Dans la ville, on trouve d’ailleurs un mémorial pour le Shetland Bus.

Puis on a visité les ruines du château de Scalloway, situé juste en face du musée, qui appartenait à un lord cruel et mal-aimé.

On a visité le reste de la petite ville à pied, mangé un bon repas dans un pub (avec du délicieux Thistly Cross cider), puis on a directement conduit jusqu’au camping de Skeld. En chemin, on voit défiler plein de jolis lochs et collines. Arrivés à Skeld, on aperçoit un grand attroupement devant l’église qu’on suppose être un enterrement. On descend jusqu’au camping où, sans surprise, il n’y a personne, tout le village étant sans doute à l’enterrement. Plus surprenant, la cabane faisant réception/sanitaires/cuisine est fermée à clé, première fois qu’on voit ça dans l’archipel. ^^

Alors qu’on est en train de lire les instructions scotchées sur la porte, un campeur souriant s’approche de nous en lançant “Did you enjoy your swim?!”. Il s’avère qu’il nous avait repérés à Fetlar, quand on se baignait, puis encore à Burravoe, sur Yell! Et sa femme et lui étaient également sur Foula en même temps que nous, ils y avaient campé quelques jours. Il se rappelait de notre voiture, car sa femme se demandait ce qui attirait tant de gens à Shetland. Eux viennent de Stirling et “collectionnent les montagnes”. Ils étaient à Shetland pour gravir les 19 Marylins de Shetland, soit ces collines avec au moins 150 mètres de dénivelé. Il leur manque uniquement la Marylin de Fair Isle, car leur vol a été annulé trois fois à cause du brouillard. On a discuté un petit moment, c’était vraiment très sympa! Puis il a dû partir, car sa femme et lui reprenaient le ferry pour Aberdeen le soir même.

Toujours devant la petite cabane sanitaires/cuisine du camping, on a rencontré Nadia, une Suisse alémanique, et son bébé. Nadia vient dans ce camping tous les étés depuis 7 ou 8 ans et connaît bien le coin et les proprios. Elle nous a donc ouvert la porte et a dit qu’elle nous trouverait une clé pour le soir. On s’est vite installés puis on a repris la voiture pour aller faire notre marche du jour, celle du broch of Culswick et des Burga stacks.

La marche était très sympa! On a pu admirer de jolis lochs, de la tourbe, de la sphaigne, de belles falaises, une flopée de moutons, des goélands, des fulmars et même des puffins.

Les ruines du broch of Culswick, sur la colline

Les ruines du broch of Culswick sont superbes, avec une roche rose typique de l’ouest de l’archipel qu’on a beaucoup vu dans le coin. Dans le broch, on a trouvé une grande famille en train de pique-niquer joyeusement au milieu des ruines.

Les collines, la brume, les lochs. 🙂

Je n’ai pas grand-chose à dire sur la marche du jour, à part que c’était bien chouette, donc voilà le reste des photos et la suite du récit de cette belle journée, qui était encore loin d’être finie!

Ce jour-là, on a encore eu plusieurs preuves que l’archipel est vraiment petit. De retour au camping de Skeld, on a retrouvé un couple de jeunes Anglais qu’on avait déjà vu à Levenwick. Au début on croyait que c’était une famille vu la taille de leur tente, mais en fait ils avaient juste une tente de folie: assez grande pour se tenir debout, un grand espace chambre d’un côté et, de l’autre, un espace cuisine qu’on leur enviait parfois, le matin, quand on se faisait attaquer par les midges dehors et qu’on sentait des odeurs de bacon s’élever de leur tente. Ils avaient aussi toujours un étendoir pour leur linge, donc on les repérait de loin (on les a encore croisés dans un autre camping plus au nord).

Le soir, on a à nouveau quitté le camping et, sur la route, on a croisé Steve et Saana, les chercheurs d’orques!

José et moi sommes passés par Lerwick pour faire quelques courses, puis nous avons filé jusqu’au club de golf d’Asta pour une music session. C’était hyper cool! J’avais entendu parler de ce truc dans le catalogue des activités de l’archipel, et on n’a pas regretté d’y avoir fait un saut.

Les Burga stacks

En gros, chaque jeudi soir, des musiciens se regroupent dans le bâtiment du club de golf pour jouer de la musique ensemble, manger quelques biscuits et partager un verre, et tout le monde est le bienvenu, musicien ou non!

L’ambiance était hyper cosy et relax (pas du tout ce qu’on imaginait en pensant à un club de golf, donc on était bien soulagés) et on a passé une super soirée! En arrivant, on a pris une bière puis on s’est assis à côté des quelques autres visiteurs, sur le bord. Incroyable hasard, on s’est retrouvés à côté d’une Ecossaise vivant en Suisse, à Villars, depuis 21 ans. Elle était originaire de Glencoe et passait des vacances à Shetland avec ses parents. On a discuté naturalisation (elle était en plein processus pour devenir citoyenne suisse), vie en Suisse, et Ecosse, bien sûr!

Niveau musique, c’était hyper entraînant et on s’est dandinés sur nos chaises toute la soirée, tout heureux. Il y avait énormément d’accordéonistes (un instrument phare de l’archipel), mais aussi une joueuse de fiddle, un pianiste, un bassiste, un guitariste et un mec génial qui jouait plein d’instruments différents (certains que je n’avais jamais vus!) et qui me faisait penser à Kamaji, l’homme-araignée dans “Le voyage de Chihiro”. Ils jouaient de la musique typique de bal folk et des airs populaires, mais pas forcément shetlandaise. On a par exemple eu droit à “When the Saints go marching in”!

A la mi-soirée, c’est l’heure de partager thé et biscuits et de rencontrer un peu les gens. On a ainsi discuté avec le shérif de l’archipel, un accordéoniste très doué! Apparemment, les autres participants n’étaient au départ pas sûrs qu’il puisse venir ce soir-là, car il y avait eu un meurtre à Lerwick, le premier depuis un bail (ambiance série policière “Shetland”, quand tu nous tiens!).

Bref, on a passé une super chouette soirée, qui nous a notamment permis de faire la connaissance de Shetlandais! Puis on est rentrés dans la nuit brumeuse en chantant en choeur dans la voiture. 🙂

Photo natel prise sur la route Skeld-Lerwick

Et voilà pour aujourd’hui! Jeudi, je vous emmène à la découverte d’une autre île sur laquelle on a passé une magnifique journée!
See ya!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code