Rétrospective de l’année 2019

Bonjour à tous!
Voici venu le moment de la traditionnelle rétrospective de l’année écoulée — la première sur ce nouveau blog!

Avant de préparer cet article, j’avais l’impression que cette année 2019 n’avait clairement pas été l’une des meilleures: un peu longue et éreintante, marquée par la mort de Bamako et les travaux interminables du certificat de géomatique, manquant de rythme et de structure maintenant que j’avais fini tous les cours du master et qu’il ne restait “que” le mémoire à faire… mais finalement, en y repensant plus en détail, je me suis souvenue de plein de bons moments, et ce n’était vraiment pas si mal que ça!
Allez, c’est parti pour un retour sur les douze derniers mois! 😉

Janvier

Ah, janvier! L’année commence avec des examens et plein de rendus pour l’uni, comme souvent ces dernières années. Mais je vais aussi voir des matches et spectacles d’impro avec Tabata (et on fait notre première bataille de boules de neige de l’année, héhé), j’anime des séances de révision de stats pour les premières années de master (et c’était cool!) et je monte mon premier Salève de l’année avec Fintan et Pilar, dans la neige et avec un vent à décorner les licornes (et je cours style “Petite maison dans la prairie” pour me réchauffer au sommet, car il faisait un froid d’ours polaire). Eh oui, car cette année j’ai décidé de faire au moins un Salève par mois, pour me motiver. Ah, et janvier est aussi le mois du début du certificat de géomatique (un peu moins motivant, j’avoue).

Février

Géomatique, géomatique, rendu de la revue de littérature du mémoire, géomatique,… ah, et VKFFB à Perly avec José, Green Book au cinéma, montée de Salève avec Fintan, impro, spectacle au Galpon et, pour décompresser un peu, quelques jours à Vercorin avec Tabata! L’occasion de faire de la raquette, observer un aigle, s’amuser entre amis et s’émerveiller devant les roitelets et écureuils!

Mars

En parlant d’écureuil, on observe, une matinée de mars, une femelle écureuil (prénommée “Squirelle” ^^) qui s’affaire autour de son nid juste en face de notre fenêtre. Sinon, le mois est rythmé par les travaux de géomatique, des spectacles d’impro, un très chouette Afterwork au Musée d’Art et d’Histoire, encore une manif pour le climat, mes 25 ans et, surtout, la fin d’une ère: je corrige mon dernier article à la Tribune et je commence un job d’assistante de recherche à l’uni (à 20%). Ça m’a fait bien bizarre de quitter la Correction après 2 ans aux côtés de plein de gens trop cool. Et ça me manque encore parfois, même si une chose est sûre, je ne regrette pas de ne plus avoir à patienter chaque soir pour lire des articles tardifs de matches de foot…! (et ça me fait bien plaisir aussi de ne plus manger mes repas du soir en bossant devant l’ordi)

Nos ombres à Fintan, Pilar et moi sur la grotte de l’Orjobet


Avril

C’est le retour du Festival du Film vert et je fais plein de promenades au bord de l’Aire, en m’émerveillant devant le printemps qui s’installe. Mais surtout, JOSÉ FINIT L’ARMÉE! Yihaa, on fête ça en allant passer deux semaines à Madère, dans un paradis vert avec de la mousse et des roitelets partout.

Un roitelet en pose de ninja


Mai

“En mai, tes rendus de géomatique tu soumets!” Mais j’ai aussi vu “Totem”, du Cirque du Soleil, et fait plein de petites sorties nature avec José, une soirée entre amis chez Kabuki, la Nuit des Musées à Genève et, surtout, mon premier terrain libellules pour mon travail de master!

Le Salève tout “pissenlité”


Juin

Nettes rousses au Moulin de Vert

Libellules, libellules, libellules! 🙂 Ce mois (comme toute la saison estivale, à vrai dire) est l’occasion de plein de sorties pour voir des libellules, notamment lors de trois jours à Yenne pour la deuxième campagne de terrain de mon travail de master. On y est pile pendant la canicule, avec des températures dépassant 34°C, mais on a survécu en mangeant des glaces et en se baignant dans le lac de Barterand en fin de journée, héhé. Avec José, on effectue aussi des parcours à pied en portant des sacs-à-dos bourrés de sondes dans le cadre d’un projet d’hepia lié à mon assistanat à l’uni. Là aussi, on souffre de la chaleur! Enfin, avec Nora et José, on fait découvrir le Moulin de Vert à une fille rencontrée lors de la manif de la grève des femmes (et je me baigne dans l’Allondon juste avant sa confluence avec le Rhône, car grâce aux orages des jours précédents, il y a presque assez de fond pour nager!).

Libellula quadrimaculata au Moulin de Vert


Juillet

En kayak le long du Rhône

C’est les vacances! Balade aux sources de l’Allondon, piques-niques en famille, Escape game entre amis, baignade à Versoix… On profite bien! Le top du top, une journée de kayak sur le Rhône, en aval de Seyssel, durant laquelle on a pagayé 14 km au milieu des libellules et des oiseaux (eh oui, même en vacances, je suis désormais accro aux libellules). Et puis c’est le départ pour Shetland avec José! 😀

Hermaness, Unst, Shetland: le bout du monde


Août

Burra, Shetland

Ah, Shetland! Les oiseaux, le vent, les moutons, les marches côtières. Tant de bonheur durant ce voyage. Et en rentrant, le coeur se serre d’un coup: Bamako va mal, il meurt dans la nuit. Un grand vide prend sa place.
Puis c’est le retour à la vie genevoise: le boulot, les Aubes musicales, les libellules, le Salève. Et le dernier week-end d’août, de merveilleux moments aux Rencontres musicales de Bernex sur le thème de la musique celtique, avec une ceilidh le dimanche. Rien de tel que la danse et la musique pour se sentir vivant! A peine rentrée d’Ecosse, ça me donne à nouveau envie d’y retourner, et de refaire un tour en Irlande, aussi.

We’re flying!


Septembre

Septembre est là et nous amène des cigognes de passage à Perly le temps d’une après-midi. On passe une journée et soirée mémorables au mariage de Maelenn et Alexis, je commence mon stage de géomatique à Lullier, je pars à Yenne pour mon dernier terrain libellules (trop chouette, avec des martins-pêcheurs partout, des râles d’eau, des ragondins, des couleuvres et, bien sûr, quelques odonates) et on va à Lausanne avec José pour visiter le musée historique (j’adore les maquettes) et Lausanne Jardins, une méga expo en plein air qui nous fait découvrir des coins de la ville jusque là insoupçonnés. C’est aussi le 10e anniversaire de l’Institut des sciences de l’environnement, et pour l’occasion on anime des activités au stand Biodiversité dans le parc du MEG avec mes autres potes de Biodiversité. Avec José, on va en Savoie pour l’anniversaire de Sophie, avant son départ pour le Québec et sa nouvelle vie. C’est un mois bien chargé, avec pas mal de boulot pour l’uni… Et puis José et moi fêtons nos 6 ans ensemble!


Octobre

Tragédie, horreur et catastrophe: pas de Salève ce mois-ci! Mais ce n’était pas par flemme, car ce fut un mois bien actif. Déjà, avec José, on commence nos cours de Lindy Hop, yeah! Depuis le temps qu’on en parlait! 🙂
On va aussi à un super concert de Lindsey Stirling à Lyon, on fait un autre Escape game entre amis, on se promène au bord de l’Allondon, on visite les Grottes de Vallorbe et marche dans les gorges de l’Orbe, on va au Festival Salamandre (notre tradition du mois d’octobre), on fête plusieurs anniversaires d’amis, on va voir du théâtre au Village du Soir… Et on passe un super chouette week-end à Anzère, marqué notamment par une splendide marche autour du lac de Tseuzier. J’ai tellement de photos de magnifiques reflets et des incroyables mélèzes dorés, il faudra vraiment que je fasse un article sur cette escapade. En rentrant du Valais, Fintan, Pilar et moi faisons en plus un détour par l’Hermitage, à Lausanne, pour le dernier jour d’une super expo sur les Ombres.


Novembre

Mini vache Highland dans la lumière du soir

Le mois des anniversaires et des restos, mais surtout du boulot. Fondue aux Bains des Pâquis avec les gens de Lullier, burgers aux insectes avec ceux de l’uni, fête de Noël en famille (eh oui, fin novembre ^^), confection de truffes, Grands Duels d’impro, super Afterwork au musée sur les métamorphoses, et une très chouette expérience au Swiss Rafroball Day, une journée organisée entre autres par Laurine pour mettre à l’honneur un sport réunissant personnes valides et en situation de handicap.


Décembre

Arbre créé par Zep pour Lancy en Lumières

Cé qu’è lainô, voici venue l’heure de l’Escalade! Avec José, on rejoint des collègues de l’uni pour le grand Cortège, auquel je n’étais plus allée depuis des lustres! C’est la période des illuminations de ouf: avec Fintan et Pilar, on va à l’inauguration de Lancy en Lumières, où on a droit à un impressionnant “Spectacle du feu”. Avec José, on se promène du côté du Marché de Noël de Carouge, aussi tout illuminé. Fête de Noël de l’uni, avec Bad Santa et jus de pomme chaud au programme, fin du stage à Lullier, inauguration du CEVA (qui m’aura permis de faire maison-Lullier en moins d’une heure pour la première fois en transports publics, quelle révolution!),… José et moi allons à Aquatis et au Bô Noël de Lausanne pour fêter ses 26 ans (et aussi à la Ruota avec toute la smala, quand même). Et puis c’est Noël, les repas, un peu de repos pour le cerveau, et de grands bols d’air frais au Salève, avec le Salève de Noël en famille (mais sans Axel, en Afrique du Sud) et mon 12e Salève de l’année (eh oui, pour rattraper celui d’octobre). 🙂 Et puis une après-midi jeux et un repas entre amis pour finir l’année en beauté!

Axolotl à Aquatis

Et voilà, maintenant place à 2020! Cette année se profile comme une année charnière, et devrait voir notamment la fin de mes études (enfin! On y croit, on y croit! 😉
Et puis, c’est le retour des années 20, ça va swinguer! 😀

12e Salève de l’année, le 29 décembre

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2020 remplie de rire, d’amour, de bonheur, de découvertes et d’aventures, de danse et de musique, de rêves et de projets, de balades au fil de l’eau et de marches en montagne, de beaux moments partagés entre amis et en famille! ♡

Danse de nuages, soleil couchant et givre sur les branches des arbres. ♡

2 thoughts on “Rétrospective de l’année 2019”

  1. Tu es magnifique! C’est trop super – toujours – de lire ces rétrospectives <3 En tout cas, te lire respire une grande Joie et ça fait du bien héhé
    Des bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code